• Carabosse : La légende des cinq royaumes "Fantastique"

    Carabosse

    La légende des cinq royaumes

     

    Michel Honaker

     

    Flammarion Edition

     

     

    Résumé :

    Carabosse est belle, mais bossue. Suite à un échec amoureux, elle passe du côté obscur et devient la fée du Vent-Mauvais. Elle s'acharnera contre sa soeur en maudissant sa lignée.

    99 ans plus tard, Lilas, la dernière survivante, part à la recherche du prince charmant qui réveillera son aïeule Aurore, endormie le jour de ses 18 ans...

     

    Mon avis : ****

    Un magnifique récit qui revisite le conte de façon passionnante et effrayante à la fois !

     

    Cara est née bossue et malgré sa beauté, elle sait que les hommes préfèreront toujours sa sœur qui est très belle aussi et surtout sans difformité ! Pourtant lorsqu’un soir, le roi d’un pays voisin, Florestan, s’arrête au château, Cara tombe amoureuse de lui et lui offre une danse magnifique ! Mais le jeune homme tombe sous le charme de Lénore, la sœur de Cara. Cette dernière est folle de rage et lance une malédiction au jeune couple : leur fille mourra à dix-huit d’une piqûre de fuseau…

    Heureusement, la marraine fée de l’enfant parvient à transformer la malédiction mais cela suffira-t-il à sauver la jeune Aurore ?

     

    Un conte populaire revisité avec beaucoup de brio et de sensibilité !

    Les personnages sont attachants ou détestables mais en tout cas passionnants !

     

    L’auteur possède une jolie plume qui nous emmène dans un monde fantastique où tout peut arriver !

    Un livre à découvrir absolument !

     

    386 pages / 14€

     

    flammarion-copie-1

     

     

    Carabosse-la-legende-des-cinq-royaumes.jpg

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :