• Coffret Preston Sturges King of Comedy "DVD Blu ray Cinéma"

    Coffret

    Preston Sturges

    King of Comedy

     

    Preston Sturges

     

    Wild Side Video

     

     

     

     

    * Sortie le 13/12/17

     

    Présentation :

    - Le gros lot (Christmas in July - 1940 - 64' - 1.33 )

    - Les voyages de Sullivan (Sullivan's Travels - 1941 - 88' - 1.33)

    - Un coeur pris au piège (The Lady Eve - 1941 - 90' - 1.33)

    - Madame et ses flirts (The Palm Beach Story - 1942 - 86' - 1.33)

    - Héros d'occasion (Hail the Conquering Hero - 1944 - 98' - 1.33)

    - Infidèlement vôtre (Unfaithfully Yours - 1948 - 100' - 1.66) 

    * Caractéristiques Blu-ray :

    Acteurs : Dick Powell, Ellen Drew, Joel McCrea, Mary Astor, Eddie Bracken

    Réalisateurs : Preston Sturges

    Audio : Anglais (DTS-HD 2.0)

    Sous-titres : Français

    Région : Toutes les régions

    Rapport de forme : 1.33:1

    Nombre de disques : 9

    Studio : Wild Side Video

    Date de sortie du DVD : 6 décembre 2017

    Durée : 545 minutes

    Masters restaurés

    Le coffret contient : 

    - 6 DVD (VOST DD1.0 + DTS 2.0)

    - 3 Blu-ray (DTS-HD Master Audio 1.0)

    Le gros lot + Les voyages de Sullivan

    Un coeur pris au piège + Madame et ses flirts

    Héros d'occasion + Infidèlement vôtre

    1 livre incluant un texte inédit de Philippe Garnier et la biographie de Sturges signée Marc Cerisuelo, ainsi qu'une riche iconographie (188 pages - grand format à l'italienne 24x30cm)

     

    * Bonus :

    Entretien avec Marc Cerisuelo, auteur du livre "Preston Sturges ou le génie de l'Amérique" (30') Présentations individuelles des 6 films par Marc Cerisuelo

     

    Mon avis : *****

     

    « Le gros lot » (Christmas in July) » : ****

    Jimmy MacDonald et sa fiancée Betty sont heureux mais pauvres. Pour se sortir de la misère, Jimmy a participé à un grand concours de slogan lancé par une marque de café. Le premier prix est de 25000 dollars ! Ses collègues de bureau apprennent qu’il a participé au concours et décide de lui faire croire qu’il a gagné… Jimmy est ravi ! Sa vie, celle de Betty et des autres gens de sa rue va enfin changer… Malheureusement, la belle histoire va tourner au fiasco…

     

    Un film drôle, avec des rires et des larmes et porteur d’un beau message d’espoir !

    Jimmy est un homme gentil et généreux. Sa soudaine bonne fortune il ne veut pas la garder uniquement pour lui mais en faire profiter son entourage ce qui le mènera à s’endetter…

     

    Derrière le sujet léger de la plaisanterie, le réalisateur a voulu nous montrer le monde féroce et sans pitié des publicitaires de l’époque !

    On voit la dure réalité lorsque le patron de Jimmy qui lui avait donné son poste suite à son gain, lui avoue que s’il n’avait pas été élu meilleur slogan par le jury, il ne l’aurait pas engagé… Le courage et le devouement de la fiancée de Jimmy à ce moment, reste l’une des plus belles scènes du film !

    Il y a aussi bien entendu l’humour avec des scènes vraiment excellentes comme le patron de l’usine de café qui pique des crises de colère contre le jury ou la démonstration du canapé qui se déplie !!

     

    Les acteur sont excellent et mention spéciale pour Dick Powell et Ellen Drew qui ont vraiment une belle alchimie dans ce film !

    La qualité du son et de l’image est vraiment excellente pour un film des années 40 ! La netteté de l’image et le sous-titrage nous permet de profiter pleinement de ce très joli film et on ne boude pas son plaisir !

     

    « Les voyages de Sullivan (Sullivan's Travels) » : *****

    Nous faisons donc la connaissance d’un metteur en scène à succès d’Hollywood. John L. Sullivan ne veut plus faire de comédie mais veut prépaer un documentaire sur la misère qui touche une grande partie de la population en ces années noires ! Son équipe veut l’en dissuader à tout prix mais il décide de se faire passer pour un vagabond, un « hobo », afin de mieux s’imprégner des conditions de vie des pauvres gens. Mais son périple va presque se terminer en tragédie…

     

    Un film incroyablement réussi sur le monde du cinéma, des conditions de vie dramatiques d’une grosse partie de la population des Etats-Unis et un aperçu du traitement sans pitié réservé aux bagnards…

    La première partie du film est presque entièrement une comédie doublée d’une romance mais on ne s’attend pas à la seconde partie, plus dramatique, qui crée un contraste foudroyant et montre tout le génie de Sturges !

    Le héros du film va découvrir beaucoup plus de choses qu’il ne le pensait, entre autre l’amour mais aussi que le rire peut sauver et faire oublier la misère chez chaque personne…

     

    Joel McCrea est vraiment impressionnant dans le rôle du réalisateur qui veut bien faire et se lancer dans l’aventure de la misère sans préparation ! Heureusement, il va croiser la route d’une belle jeune femme, Veronica Lake, absolument charmante dans le rôle, qui va l’aider dans son apprentissage !

    Encore une fois beaucoup d’humour à la cartoon avec une poursuite échevelée, une scène mémorable dans la piscine…

    Preston Sturges livre ici sa réfléxion personnelle sur le monde du cinéma et la pauvreté qui touche le pays.

    Le final est très réussi et donne une belle leçon de vie…

     

    La qualité de l’image et du son permet d’apprécier ce grand spectacle dans les meilleures conditions !

     

    « Un coeur pris au piège (The Lady Eve) » : *****

    Charles Pike est le fils d’un magnat de la bière. N’ayant jamais aimé cette boisson, le jeune homme a préféré consacrer sa vie aux serpents et rejoint la civilisation après un an dans la jungle amazonienne. Il monte dans un navire où il rencontre la séduisante mais vénale Jane Harrigton. Cette dernière voyage avec son père et sont en fait des escrocs ! Jane attire les plus riches par sa beauté et son père les plume allègrement ! Cette fois pourtant, Jane tombe réellement sous le charme de Charles mais ce dernier apprend la vérité sur celle qu’il aime…

     

    Romance, tricheries et drame sont au programme !

    Quel plaisir de découvrir Henry Fonda et Barbara Stanwyck dans le rôle de ce couple d’amoureux transi qui enchaînent les gaffes et les mensonges !

    Henry Fonda est vraiment à l’aise dans le rôle du benêt de service, en l’occurrence un héritier très riche et sot, qui est prêt à tomber dans les bras d’une séductrice redoutable ! En l’occurrence, c’est la très belle et très aguicheuse Barbara Stawyck qui nous offre une prestation mémorable du début à la fin !

     

    Le film se déroule en deux parties l’amour puis la vengeance et nous réserve un final en apothéose !

    L’humour mais aussi la séduction sont très présents ! Il y aussi la question des tricheurs que ce soit aux cartes ou en société !

    Les multiples maladresses de Charles Pike sont hilarantes et on passe vraiment un superbe moment en regardant ce film !

    La qualité de restauration de l’image et du son est toujours au top !

     

    « Madame et ses flirts (The Palm Beach Story) » : *****

    Gerry et Tom sont mariés depuis cinq ans et s’aiment passionnément mais le manque d’argent est la plaie du ménage. Leur appartement est mis en location faute d’impayé et Gerry fait la connaissance d’un milliardaire de la saucisse qui lui donne de l’argent sans contrepartie juste pour sa beauté. Tom est très jaloux et reproche cet argent à Gerry. Cette dernière sent que Tom ne s’en sortira pas avec elle et décide de le quitter. Après une poursuite éperdue, Gerry parvient à semer Tom et prend un train grâce à un club de chasseurs…

     

    Amour, jalousie et milliardaires sont les maîtres mots de ce film très comique et tendre à la fois !!

    Par manque d’argent, une jeune femme va quitter son mari, persuadé qu’il peut réussir sans elle. Mais le mari ne l’entend pas de cette oreille et va tout faire pour la rattraper ! Le destin met sur la route de Gerry plusieurs milliardaires mais à la fin, elle se rendra compte que l’argent n’est pas tout et que son amour pour Tom est le bien le plus précieux qu’elle peut avoir…

     

    Joel McCrea et Claudette Colbert sont vraiment bien assortis ! Le sérieux de McCrea et la beauté piquante de Claudette en font un duo d’amoureux incroyable !

     

    Ce film est un concentré d’humour et de gags tous plus réussis les uns que les autres !

    Le nom des deux héros en rappelera tout d’abord un autre aussi célèbre et la scène avec Tom en peignoir de bain rappelle justement une nouvelle fois ce côté cartoon chéri par le réalisateur…

    Gerry va connaître également plein d’aventures et de milliardaires ! Le club de chasse et leur scène de poursuite dans le train sont un moment d’anthologie !

     

    Le final réserve une énorme surprise qui permet de mieux comprendre la scène d’introduction du film !

    Le son et l’image sont toujours aussi excellents et on apprécie le spectacle avec passion !

     

    « Héros d'occasion (Hail the Conquering Hero) » : ****

    Woodrow Truesmith est le fils d’un soldat qui est tombé au combat en héros ! Il a toujours voulu suivre les traces de ce père célèbre qu’il n’a pourtant jamais connu et a tenté de rejoindre les Marines. Mais il est réformé pour… rhume des foins chronique ! N’osant pas dire la vérité à sa mère, il est resté sur la base et fait la connaissance de six vrais Marines. Ces derniers éprouvent de la compassion pour Woodrow et décident de l’aider à rentrer chez lui mais tout ne va pas se passer comme prévu !

     

    Un jeune homme timide et volontaire pour incorporer les Marines va se trouver réformé pour une pécadille ! Six Marines veulent l’aider à rentrer chez lui mais au pays, tout le monde croit qu’il est un héros… L’accueil est triomphal ce qui gêne au plus haut point Woodrow d’autant plus que ses nouveaux amis en rajoutent ! Il ne trouve un peu de réconfort qu’auprès de son ancienne fiancée promise aujourd’hui à un autre… Woodrow trouvera-t-il le courage d’avouer à sa mère et à toute la ville la vérité ?

     

    Un film superbe qui mettra du baume au cœur de tous les réformés du monde !

    Eddie Bracken est très à l’aise dans le rôle du héros malgré lui et sait jouer à merveille de son visage aux multiples grimaces !

    Ella Raines est charmante dans le rôle de l’ancienne fiancée qui se rend compte qu’elle aime toujours son ami d’enfance malgré ses mensonges…

     

    Encore beaucoup d’humour avec notamment la préparation de la fanfare, les discours du maire…

    Beaucoup d’émotions et d’amour également…

     

    Un film remarquable sur la vie de soldat, ceux qui restent à attendre et sur l’amitié !

    La restauration est toujours aussi belle et c’est un plaisir renouvelé de découvrir ce très beau film !

     

    « Infidèlement vôtre (Unfaithfully yours) : ****

    Sir Alfred Carter est un chef d’orchestre à la renommée internationale. Marié à une femme plus jeune, il l’aime passionnément mais doit souvent s’en aller. Lorsqu’il revient d’une tournée, son beau-frère lui avoue avoir fait surveiller sa jeune épouse et le rapoort du détective montre qu’elle a trompé Alfred ! Ce dernier est sous le choc et dans un premier temps, il décide de ne pas croire ce que le détective a écrit…

     

    Ce film est un habile mélange sur la confiance et le milieu musical !

    Un grand chef d’orchestre va devoir choisir le sort qu’il réserve à sa jeune femme le temps d’un concert en trois actes ! Il va imaginer trois possibilités inspirées par trois musiques différentes et chacun de ces scénarios est vraiment passionnant !

     

    Rex Harrison est vraiment dans la peau de son personnage, un chef d’orchestre renommé et marié à une femme plus jeune, qui va devoir décider ce qu’il adviendra de sa femme et son amant ! La belle Linda Darnell lui donne la réplique avec brio et le final est surprenant et touchant !

     

    Encore beaucoup d’humour mais aussi d’amour dans le dernier film réalisé par Preston Sturges !

    La qualité d’image et de son est toujours excellente et on apprécie le spectacle jusqu’au bout !

     

    Pour la partie bonus, Marc Cerisuelo, auteur du livre « Preston Sturges ou le Génie de l’Amérique », nous présente avec beaucoup de verve et de passion, Preston Surges, un scénariste-réalisateur, qui a marqué son époque !

    Il nous explique que Preston Sturges avait eu une éducation européenne assez libre et cela se ressent dans ses films. Les femmes sont mises en valeur et aussi de petites scènes sexy qui était assez rares à l’époque. Mais c’était aussi un homme qui avait beaucoup d’argent et qui le partageait volontiers avec ses amis et une tendance à la prodigalité que l’on retrouve également dans les scénarios.

    Mais Preston Sturges c’est aussi et surtout un redoutable scénariste qui a su se frayer un chemin vers la réalisation avec le succès que l’on peut découvrir aujourd’hui !

    Dans chacun de ses films, l’humour tient une bonne place mais aussi une satire plus ou moins marquée de la publicité, du milieu du cinéma…

    Avec des acteurs fétiches et talentueux, chaque film est une petite pépité que l’on découvre ou redécouvre avec un réel plaisir !

    A la fin de chaque film, Marc Cerisuelo nous conte les anecdotes de tournage, la vie des acteurs et les idées de Sturges avec beaucoup d’entrain et de passion.

     

    Le magnifique livre de 188 pages est vraiment superbe et très complet !

    On y découvre la vie de Preston Sturges, son enfance, ses débuts dans le monde du cinéma et bien entendu son succès.

    Les six films sont bien entendus présentés avec bon nombre d’anecdotes sur le réalisateur et les acteurs.

    Mais ce qui fait la richesse supplémentaire de ce livre, ce sont bien entendu les merveilleuses photos, très nombreuses et particulièrement réussies, de Preston Surges et des acteurs des six films !

     

    Bref un coffret absolument indispensable autant par la qualité de la restauration, le très beau livre qui l’acompagne et surtout les films de Preston Sturges qui méritent une belle découverte ou redécouverte dans ce très bel écrin !!

     

    Pour tous ceux qui aiment les comédies authentiques et les acteurs de talent, ce coffret est à ne pas rater !!!

    Une belle idée de cadeau à offrir à tous les cinéphiles passionnés !

     

    1 Coffret 6 DVD + 3 Blu-ray + 1 livre / 119,99€

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :