• Les anges ne meurent jamais "Roman"

    Les anges

    ne meurent jamais

     

    Bérengère de Bodinat

     

    J’ai Lu Edition

     

     

    Résumé :

    Un soir d'été, Adrien, quatre ans et demi, pose à sa mère cette question troublante : "Maman, tu crois qu'un jour j'aurai cinq ans ?" Quelque temps après, alors qu'elle est partie en voyage, un drame survient dans la maison de famille... Adrien n'aura jamais cinq ans. Des années plus tard, à l'issue d'une véritable enquête, elle parviendra à vaincre le non-dit familial et à reconstituer les événements de cet après-midi tragique. Les témoignages divergents mais aussi une énigme cachée dans une boîte rouge prendront alors une résonance stupéfiante…

     

    Mon avis : ***

    Un témoignage particulièrement poignant sur la dispartion d’un enfant…

     

    Bérengère a deux enfants, Prunelle et Adrien. Le garçon est le plus petit, quatre ans et demi, et a une relation fusionnelle avec sa mère. Un jour, elle part en vacances et laisse ses deux enfants à la garde des grands-parents mais Adrien se noit ! La jeune femme est dévastée et ne sait pas comment faire son deuil tandis que Prunelle se sent responsable… A partir de là, Bérengère va entamer plusieurs réflexions sur le deuil et se poser beaucoup de questions…

     

    Une réflexion particulièrement touchante et émouvante sur le deuil, la perte tragique d’un enfant…

    Entre chagrin et messages qui semblent s’adresser à elle depuis l’au-delà, on partage une réflexion très intense sur la perte d’un enfant…

     

    Bien écrit, on ressent toute la souffrance de Bérangère et on partage ce moment d’émotion avec elle…

    A découvrir…

     

    255 pages / 6,70€

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :