• A good

    girl

     

    Amanda K. Morgan

     

    Lumen Edition

     

     

     

    Résumé :

    Ses amis la pensent parfaite, et pourtant...

    Ce qu'il faut savoir sur Riley Stone : 1. Riley Stone est la perfection incarnée (Demandez autour de vous.) 2. Elle a un faible pour son prof de français, Alex Belrose. (Qu'elle soupçonne ne pas être indifférent à son charme.) 3. La vie entière de Riley est déjà planifiée. (Ce n'est pas négociable.) 4. Elle a toujours su préserver ses petits secrets. (Toujours.) 5. Riley est persuadée que sa vie est sur la bonne voie. (Et rien ne pourra y changer quoi que ce soit.) 6. Elle n'a rien d'une adolescente ordinaire. (Et ne s'en cache d'ailleurs absolument pas.) 7. Les petits jeux, ce n'est pas vraiment son truc. (Mais s'il faut s'y prêter, elle gagne toujours.) L'un de ces jeux est sur le point de commencer, elle le sent... Sauf que Riley a un plan. Et elle compte bien l'emporter. Car elle ne perd jamais.

    Mon avis : *****

    Un livre qui m’a captivé du début à la fin et qui a réussi à me bluffer par son final percutant !!

     

    Riley Stone est la jeune fille parfaite ! Très bonne élève, chef de l’équipe des cheerleaders, ne sort pas et n’a pas de petit ami, un niveau excellent en classe de français grâce au séduisant Alex Belrose. Riley ne l’a avoué à personne mais Alex est sa seule faiblesse et ce sentiment semble être partagé mais la jeune fille ne veut pas se laisser aller car ce serait perdre de ce self-control dont elle est si fière ! Et pourtant, si elle se laissait un peu aller à rêver… Mais cette perfection de façade est-elle réelle ou cache-t-elle autre chose ?

     

    En apparence, Riley a tout pour être heureuse ! Une famille soudée, deux amies parmi les plus en vue du lycée, une réputation sans tâche et des notes excellentes ! Mais Riley sent bien qu’elle a un vide dans sa vie et lorsque Alex Belrose lui avoue qu’il partage ses sentiments, Riley se sent enfin revivre ! Pour autant tout n’est pas rose car Alex est marié… La jeune fille entame un jeu dangereux et secret avec son professeur… Mais Alex devrait se méfier car Riley est prête à tout pour conserver sa réputation de fille sage et parfaite…

     

    Ne voulant pas trop en dévoiler dans la chronique car je souhaite laisser la surprise finale aux lecteurs, je dois avouer que ce roman m’a vraiment captivée et épatée du début à la fin !

    Certes l’auteure distille quelques indices dans les petits paragraphes « Ce qu’il faut savoir sur Riley Stone », mais la surprise finale est totale et on se dit que l’auteure s’est admirablement joué du lecteur et l’a emmené dans son univers jusqu’au bout !!!

     

    Pour tous ceux qui veulent découvrir une histoire originale sur une lycéenne et qui sort des sentiers battus, « A good girl » est fait pour eux !!!

    A découvrir absolument !!

     

    372 pages / 15€

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Adopted

    Love

    Tome 1

     

    Gaïa Alexia

     

    Hugo Poche

    Collection New Romance

     

     

     

     

    Résumé :

    Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ?

    Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d'accueil.
    Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l'aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s'il ne veut pas finir en prison.
    Il ne lui reste qu'une chance de se remettre dans le droit chemin et c'est dans une ultime famille d'accueil qu'elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses.

     

    Mon avis : ****

    Un premier tome très intense et très touchant !!

     

    Teagan a dix-sept ans. Abandonné par sa mère lorsqu’il avait quelques jours, le jeune homme a passé toute sa vie en orphelinat ou familles d’accueil. Que ce soit l’un ou l’autre, tout s’est mal passé à chaque fois et Teagan ne parle plus… Trouvant refuge dans la rue avec des amis peu recommandables, Teagan est sur le point de passer quelques années en prison. Nathalie Solis, son assistante sociale, est la seule à se préoccuper de son sort. Teagan a un an pour faire ses preuves et elle lui trouve une famille d’accueil dans un quartier bon chic, bon genre. Les parents accueillent le jeune homme avec chaleur mais leur fille, Elena, semble être très en colère. Entre Teagan et Elena, la guerre est déclarée mais la jeune fille pourrait bien cacher un secret aussi douloureux que celui de Teagan…

     

    J’ai beaucoup aimé ce premier tome qui est bien écrit même si certains passages peuvent être un peu crus…

    Nous faisons la connaissace de Teagan, un beau garçon aux allures de bad boy, qui se cache derrière des tatouages et un mutisme complet pour se protéger des autres… Lorsqu’il fait la connaissance d’Elena, il pense que c’est une fille à papa comme les autres mais peu à peu son courage et son insolence touche son cœur…

    Il ignore encore qu’Elena souffre d’un traumatisme récent et malgré son attirance pour elle, Teagan ne peut s’empêcher de se fourrer dans les ennuis…

    L’autre personnage important c’est Nathalie Solis qui entretient une relation presque maternelle avec Teagan et qui se reproche ce qui s’est passé dans une famille d’accueil…

     

    Teagan est un anti-héros mais derrière son apparence sauvage et son silence, se cache encore un petit garçon qui attend désespérement d’être aimé !

    Elena saura-t-elle voir ce que vaut réellement Teagan et lui saura-t-il déchiffre sa souffrance ?

     

    Une très belle histoire d’amour qui se termine sur un suspense tragique !

    J’ai hâte de découvrir la suite !

     

    512 pages / 7,60€

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Les Chemins

    de garance

     

    Françoise Bourdon

     

    Presses de la Cité

    Collection Terres de France

     

     

     

     

    Résumé :

    A travers une grande saga familiale et le destin de Camille, Les Chemins de garance évoque tout un pan du patrimoine provençal, la garance, une culture aujourd'hui oubliée.

    Dans le Comtat venaissin. Augustin Vidal a prospéré grâce à la culture de la garance, plante qui fournit aux teinturiers un rouge incomparable. Il a transmis sa passion à sa petite-fille, Camille. En 1829, lors de la foire de Beaucaire, celle-ci rencontre Félix, qu'elle éblouit par sa " beauté du diable ". Mais quel avenir commun peuvent espérer l'héritier d'un indienneur avignonnais bonapartiste et la petite-fille d'un garancier élevée dans les valeurs républicaines?
    Hantée par le secret de sa naissance, Camille va envers et contre tout aller au bout de son destin, se consacrer à la garance, et épouser l'homme qu'elle aura choisi...
    D'hier à aujourd'hui, toutes les couleurs de la Provence.

     

    Mon avis : ***

    Un roman qui sent bon la Provence et l’amour…

     

    La famille Vidal cultive la garance, une plante qui a fait la richesse de la région. Camille est l’héritière du domaine et elle rencontre Félix, dont les parents tiennent une usine d’impression de tissus à Avignon. Mais les croyances politiques des deux familles vont séparer les amoureux… Ce qui ne va pas décourager pour autant Camille…

     

    L’auteure nous fait revivre une partie du patrimoine provençal grâce à ce roman sur une plante que l’on a oublié et qui était pourtant magnifique !

    Une belle histoire d’amour aussi qui va se révéler très compliquée…

     

    Bien écrit, on savoure la plume de l’auteur avec beaucoup de plaisir !

    A découvrir sans attendre !

     

    352 pages / 20,50€

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Nocturne

    pour Stanislas

     

    Annie Degroote

     

    Presses de la Cité Edition

    Collection Terres de France

     

     

     

     

    Résumé :

    Printemps 2004, dans le Nord. En remontant les secrets de sa filiation, la jeune Hania découvre la vie tumultueuse de son grand-père, réfugié polonais en France, et réhabilite sa mémoire bafouée.

    " Venez ce soir, vous y entendrez Chopin. "
    En acceptant, à Lille, l'étrange invitation d'une inconnue septuagénaire, Hania ne se doute pas des conséquences qu'elle va avoir sur sa vie, et sur celle de ses proches. Il y a tant d'ombres dans l'histoire familiale de cette jeune artiste aux racines polonaises, élevée à Waziers, au cœur du bassin minier. Comme ces silences gênés autour du souvenir de son grand-père Stanislas Dabrowski. Qui était-il ?
    Famille éclatée, honneur perdu, exil, chant d'amour de trois femmes...
    Tandis que se dévoile peu à peu l'itinéraire de Stanislas, c'est tout un pan de l'histoire de ses ancêtres polonais qui sera révélé à Hania.

     

    Mon avis : ***

    Un beau roman très intense et très touchant !

     

    Hania est une jeune peintre qui est accueillie par Wilhelmine Berriez, une généreuse septuagénaire lilloise. Elle ne se doute pas qu’elle va bientôt découvrir un pan de son histoire familiale. Ses parents étaient d’origine polonaise et la jeune femme a toujours été attirée par la culture slave… Hania va ainsi retrouver et retracer l’histoire familiale qui renferme bien des secrets…

     

    Un beau roman qui ressuscite un monde qui n’est plus et nous emmène sur les traces d’une héroïne haute en couleurs !

    Bien écrit, on suit les intrigues du roman avec beaucoup de plaisir !

     

    A découvrir sans attendre !

     

    320 pages / 21€

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Les Souffleurs

    de rêve

     

    Mireille Pluchard

     

    Presses de la Cité

    Collection Terres de France

     

     

     

     

    Résumé :

    Au XVIIe siècle, en Cévennes, la lignée des Vilette, gentilshommes-verriers, va-t-elle s'éteindre faute d'héritier ? Elias de Vilette, dernier du nom, après la mort de son épouse, est face à un choix cornélien. Il vient d'être père d'un petit François, fruit de ses amours avec une servante. Légitimer ce bâtard serait enfreindre les strictes règles de la corporation.
    Mais un remariage tardif et inespéré avec une jeune noble bien dotée sera couronné par la naissance d'un fils. Légitime cette fois. Pourtant, le talent et la vertu de François vont bouleverser les certitudes d'Elias et sceller l'avenir de toute une dynastie...

     

    Mon avis : ***

    Un très beau roman dans le monde des maîtres verriers !

     

    Nous sommes dans les Cévennes au XVIIè siècle et Elias de Vilette ne sait pas quoi faire après la mort de son épouse ! Elias est verrier de père en fils et son épouse ne lui a pas donné d’héritier mais il vient d’avoir un fils, François, avec sa servante. Doit-il légitimer l’enfant ? Mais un remariage inattendu reporte la question à plus tard. Un autre fils est donné à Elias mais le talent de François pourrait bien surpasser tous les espoirs de son père…

     

    Un très beau roman, bien écrit et avec des personnages très attachants !

    Un plongeon dans le monde des verriers et de cette corporation très fermée !

    Une très belle plume pour un roman passionnant !

     

    A découvrir sans attendre !

     

    464 pages / 21€

     

     

     

    Les Souffleurs de rêve "Roman"

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique