• Izana La Voleuse de visage "Fantastique"

    Izana

    La Voleuse de visage

     

    Daruma Matsuura

     

    Lumen Edition

     

     

     

    Résumé :

    Et si vous pouviez prendre l'apparence de n'importe qui ?

    Dans le monde d'Izana, il y a le dedans et le dehors. Le dehors, c'est tout ce qui s'étend au-delà des murs de la maison : le soleil, les arbres, les autres... tout ce qu'elle n'a jamais vu autrement que dans ses livres ou à travers les carreaux. Car depuis sa naissance, elle vit recluse, bien à l'abri entre quatre murs. Un jour, poussée par la curiosité, la jeune fille décide de braver l'interdit et de s'aventurer à l'extérieur. Bien mal lui en prend – elle comprend que son visage est si effroyable qu'il ne peut être montré au grand jour. Car si d'ordinaire, la laideur n'est pas un crime, il règne dans le village une terrible superstition. Autrefois se seraient affrontées une sorcière d'une grande laideur et une prêtresse d'une grande beauté : la première, victorieuse, aurait volé son apparence à la seconde. Depuis lors, toute petite fille laide née une certaine année est tuée sur-le-champ, sous peine de porter malheur aux habitants. Cette légende est même le thème d'une pièce de théâtre qui se joue chaque été. Izana y découvre pour la première fois, dans le rôle de la prêtresse, sa propre cousine. Née la même année qu'elle, Namino a été épargnée grâce à sa beauté extraordinaire...

     

    Mon avis : ****

    Une histoire sombre et fantastique, tirée d’une ancienne légende japonaise…

     

    Chigusa Hirasaka est veuve et revient dans le petit village ancestral de son époux pour habiter dans sa maison. Elle a une formation d’unfirmière et de sage-femme et un soir, elle est appelée par une puissante famille du village. Elle découvre Kazura, une jeune fille qui vit dans la rue, sur le point d’accoucher. Mais cette naissance est synonyme de malédiction et l’enfant doit être sacrifié ! Mais Kazura implore Chigusa de sauver sa fille et se suicide en faisant croire qu’elle a emmené le bébé avec elle. Chigusa a bon cœur et décide d’élever la petite Izana qui est pourtant d’une laideur repoussante. Mais elle doit cloîtrer l’enfant pour que les villageois ne découvrent pas la vérité ! C’est ainsi qu’Izana grandit, une jeunesse et une adolescence très solitaire… Mais une profonde intelligence se cache sous la laideur et Izana va tenter de découvrir pourquoi elle a été condamnée dès sa naissance…

     

    J’ai beaucoup aimé ce roman qui tire ses sources d’une ancienne légende…

    Izana n’est pas une héroïne à laquelle on s’attache facilement et pourtant cette originalité et cette laideur en font un personnage fascinant !

    Devenue jeune fille, Izana tente de comprendre les raisons qui ont poussé les habitants du village à vouloir sa mort. Coutume, haine, vengeance ? L’arrivée d’un bel érudit va lui apporter des réponses incroyables et lui permettre aussi d’éprouver des sentiments qu’elle pensait ne jamais éprouver… La découverte d’une poudre rouge, cachée aux yeux de tous durant des siècles, va lui permettre d’accomplir sa vengeance…

     

    Un récit original et addictif !

    J’ai lu ce roman d’une traire car la trame est complexe et passionnante à la fois !

    Etant fan de la culture japonaise, ce récit a vraiment tous les ingrédients pour ravir le lecture et l’auteure a une plus diaboliquement habile !

    Izana est un roman à ne pas manquer !!!

    317 pages / 15€

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :