• Criminal

    Mes héros

    ont toujours

    été des junkies

     

    Ed Brunaker / Sean Phillips / Jacobs Phillips

     

    Delcourt Editions

    Collection Comics

     

     

     

     

    Résumé :

    La jeune Ellie s'est toujours représentée les camés comme des romantiques. Âmes égarées, destins brisés sont autant de raisons pour elle qui poussent vers les seringues et les paradis artificiels, depuis que sa mère est morte d'une overdose il y a dix ans. Mais rien n'est comme elle m'imaginait, et quand elle atterrit en désintox elle débute une drôle d'histoire d'amour où drogue rime avec meurtre.

     

    Mon avis : ***

    Un bel album, 17x26 cm, avec une illustration de couverture très flasy et réussie !

     

    Ellie a toujours fait partie du monde de la drogue depuis que sa mère est morte d’une overdose voici une dizaine d’années… La jeune femme trouve que les personnes munies d’une seringue et plongeant vers des paradis artificiels sont très attirantes… Mais au bout d’un moment, Ellie finit par se décider à une cure de désintox… C’est là qu’elle rencontre un garçon qui va vraiment faire battre son cœur et elle décide de faire les choses bien mais le destin en a décidé autrement…

     

    Un polar sombre et coloré à la fois !

    On suit le destin d’Ellie, une jeune femme qui croit aux paadis artificiels mais dont le destin va changer en désintox. Skip, son amoureux, est également en cure et veut s’en sortir mais tout n’est pas aussi simple…

     

    Une histoire indépendante des autres œuvres des auteurs, sur un sujet délicat : les drogues et leur addiction…

    Pour autant, ici les héros ne sont pas encore sous l’emprise des vraies drogues dures et sont jeunes. Un espoir de rédemption est-il possible ?

     

    Les graphismes sont très fins et expressifs !

    Un récit original à découvrir…

     

    80 pages / 12€

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Solo

    Chemins Tracés

    Tome 01

    Fortuna

     

    Oscar Martin / Alvaro Iglesias

     

    Delcourt Editions

    Collection Comics

     

     

     

     

    Résumé :

    Après un tragique accident, Fortuna, jeune chatte vivant dans le monde cannibale, doit retracer le long chemin qu'elle a parcouru avec sa famille. Durant ce voyage vers ses origines, la féline va revivre les terribles incidents qui ont forgé son destin, trouver l'amour et devenir adulte. Mais à l'issue de ce douloureux périple semé d'embuches, l'héroïne saura-t-elle trouver sa véritable mission ?

     

    Mon avis : *****

    Un bel album, 19x28 cm, avec une illustration de couverture très réussie !

     

    Dans l’univers apocalyptique de Solo, nous suivons donc une nouvelle héroïne : Fortuna…

    Fortuna est une jeune chatte qui a perdu ses parents à cause d’une tribu de chiens sauvages… Avant de mourir, son père lui a fait promettre que si elle se retrouvait seule, elle retournerait chez son grand-père grâce aux notes qu’il a pris tout tout au long du voyage… La jeune chatte entame alors son long chemin de retour mais sur sa route, elle croise Cervantes, un jeune matou qui a réussi à survivre sur l’eau…

     

    Ce nouvel opus est encore une fois une belle réussite !

    On s’attache tout de suite à Fortuna, jeune chatte vulnérable, qui doit survivre seule dans un monde dévasté où la mort rôde à chaque pas…

    Heureusement, elle va d’abord trouver un compagnon puis son grand-père qui la guidera sur une voie où elle pourra enfin s’engager avec courage et sérénité…

     

    Les graphismes sont toujours aussi magnifiques même dans un monde apocalyptique !

    A découvrir absolument !

     

    80 pages / 14,95€

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Walking

    Dead

    Tome 31

    Pourris jusqu’à l’os

     

    Kirkman / Adlard / Gaudiano / Rathburn

     

    Delcourt Edition

    Collection Comics

     

     

     

    Résumé :

    Eugene rapporte le sabre de Michonne à Rick, et celui-ci comprend alors qu'elle a choisi de rester au sein du Commonwealth au côté de sa fille. La Gouverneuse Milton arrive à Alexandria et Rick lui fait les honneurs de la visite. Tout semble se dérouler pour le mieux, mais il semble évident que les deux leaders ne partagent pas la même vision quant à la façon de gérer leurs communautés respectives...

     

    Mon avis : ****

    Un nouvel album qui permet de découvrir ce qu’est réellement la nouvelle communauté et un final explosif !!

     

    Rick fait la visite de ses différentes installations à la Gouverneuse Milton qui est très impressionnée par les résultats ! Mais ce que Milton convoite c’est la détermination et le courage de Rick… Ce dernier revoit Michonne lorsqu’il arrive dans la ville Milton, accompagné par Dwight. Michonne est maintenant employée en tant qu’avocate et toute à la joie d’avoir retrouvé sa fille, elle ne parvient pas à être complètement partiale envers Milton… Dwight est d’avis de conquérir la ville par la force car les habitants sont opprimés mais Rick refuse d’être une nouvelle fois le porteur de violence…

     

    Une nouvelle fois les auteurs parviennent à nous surprendre car un des bouleversements et des rebondissements sont à prévoir !

    Rick souhaiterait coopérer avec la Gouverneuse et faire taire ses instincts belliqueux même s’il sent bien que les habitants sous le joug de Milton, ne sont pas très heureux… Michonne l’exorte dans ce sens mais une erreur de dernière minute pourrait bien remettre en question la paix précaire qui s’est insallée…

     

    Les graphismes sont toujours aussi expressifs et dynamiques !

    Le comics poursuit sa belle lancée et on attend avec toujours autant d’impatience la suite !

     

    144 pages / 14,95€

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Extremity

     

    Daniel Warren Johnson / Mike Spicer

     

    Delcourt Editions

    Collection Contrebande

     

     

     

     

    Résumé :

    Thea est une rêveuse. Elle ne rêve pas d’une vie meilleure, mais de vengeance contre le clan qui a décimé sa famille. Mais ce sont des combats sauvages et sanguinaires impliquant des hommes, des machines de guerre et des monstres qui l’attendent au bout de ce chemin.Cette bataille va opposer les Paznina, les Roto et Thea va vite comprendre que dans une guerre, il n’y a jamais de vainqueur…

     

    Mon avis : ****

    Théa est une artiste née mais son destin en a décidé autrement en lui prenant le bras. Le clan des Paznina s’est vengé de sorte que le clan des Roto vive dans la haine et la peur. Théa et son frère Rollo sont entraînés dans une guerre faite de vengeance que leur père Jérome a bien l’intention de mener jusqu’au bout.

    En plus de leur ennemi, ils devront affronter des créatures titanesques sur leur chemin. Cette guerre va réveiller d’anciens mythes qui risquent fort de tous les anéantir…

     

    Un bel album cartonné qui rassemble les deux volumes de cette saga. Un subtil mélange de science fiction / fantasy / steampunk dont le scénario nous entraine dans un monde post-apocalyptique à l’action dominante du début à la fin. Sur fond de vengeance, une famille part en guerre malgré leur divergence d’opinion.

    Les graphismes sont superbes et très dynamiques. Des scènes de violences bien sanguinolentes, des créatures énormes et repoussantes à souhait mais aussi des créatures de légende aux couleurs chatoyantes. Les personnages ont les traits fins et plein d’expressions.

    A la fin de la BD, on retrouve une galerie de 19 couvertures.

     

    Un comics qui sort des sentiers battus et qui enchantera tous les fans de fantasy, science fiction ou de steampunk. A découvrir absolument.

     

    278 pages / 29,95€

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Killed

    or be killed

    Tome 04

     

    Ed Brubaker / Sean Philips/ Elizabeth Breitweiser

     

    Delcourt Edition

    Collection Contrebande

     

     

     

     

    Résumé :

    Dylan s'enfonce toujours un peu plus dans les ténèbres, tandis que les forces de police de New York sont aux trousses de ce type masqué qui s'en prend aux salopards de la ville. Le justicier malgré lui finit par se rendre... Mais coincé entre les murs d'un hôpital psychiatrique, il constate que le Mal et la corruption qui règnent à l'extérieur l'ont suivi là où il est maintenant...

     

    Mon avis : ****

    Dylan est dans un hôpital psychiatrique et il se demande s’il est victime d’hallucinations. Son traitement le met hors service mais il va se rendre compte que le mal est vraiment partout même ici…

     

    Un ultime tome quatre qui clôture les aventures de ce justicier meurtrier. Sur la voie de la guérison, Dylan va de nouvau se rendre à l’évidence que le mal est sous tous les traits. Il n’a pas l’intention de laisser faire les choses. Mais d’autres évènements vont avoir lieu et vont l’obliger à reprendre du service.

    Le scénario est toujours aussi prenant et la fin réserve un dénouement particulier.

    Les graphismes sont toujours aussi fins et expressifs. A la fin du comics on retrouve quelques illustrations de couvertures.

     

    Un bel album cartonné pour ce tome quatre qui réserve bien des surprises. A ne surtout pas manquer.

     

    168 pages / 16,50€

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique