• L’emprise du passé "Policier"

    L’emprise

    du passé

     

    Charlotte Link

     

    Presses de la Cité Edition

     

     

     

     

    Résumé :

    Qui pouvait bien en vouloir à Richard Linville, ancien inspecteur de police, retrouvé assassiné dans son domicile de Scalby ? L'enquête piétine et sa fille unique, Kate, 39 ans, détective, comme papa, décide de prendre les choses en main. Quitte à froisser Caleb Hale, à qui le dossier a été confié, et qui compte bien, grâce à lui, redorer son image – il sort tout juste de cure de désintoxication. La vérité, cependant, c'est que Kate avance nettement plus vite que lui. Elle n'a pas plus tôt mis le nez dans l'affaire que les pistes se multiplient – et, avec elles, les morts…

     

    Mon avis : ***

    Un thriller réussi et plein de suspense !

     

    Richard Linville, un ancien inspecteur de police est retrouvé assassiné à son domicile. La police n’arrive pas à trouver le coupable et la fille de Richard, Kate, inspecteur à Scotland Yard prend le relais. Et la jeune femme avance vite mais si les pistes sont prometteuses, les morts commencent à pleuvoir ! Et Kata va découvrir des choses dans la vie de son père qu’elle aurait peut-être préféré ignorer…

     

    Un très bon polar aux multiples facettes et rebondissements !

    Un ancien policier qui est assassiné, sa fille qui jure de le venger mais qui va découvrir des choses pas très nettes dans le passé de son père et un autre inspecteur qui est chargé de l’affaire va fouiller lui aussi…

     

    Bien écrit, des personnages bien pensés, une intrigue passionnante !

    Bref à découvrir sans attendre !

     

    383 pages / 21€

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :